Anxiété et confinement

L’angoisse liée au confinement a été mise en avant par les chiffres publiés par Santé Publique France. Le taux d’anxiété est de 26, 7 % contre 13,5 % trois ans auparavant.

Cette période si particulière peut affecter les personnes sur le plan physique, mais également sur le plan psychologique. De nombreuses personnes vivront des réactions de stress, d’anxiété et de déprime. Notre manière de penser et d’agir lorsque nous sommes aux prises avec certaines situations jouent un rôle dans l’apparition de l’anxiété.

L’anxiété peut provoquer de la fatigue, des troubles du sommeil, des maux de tête, des étourdissements, des palpitations ou des sensations d’étranglement etc…

L’esprit n’est pas dissocié du corps, tous deux échangent en permanence des informations d’ordre émotionnel. La sophrologie vise, dans la plupart de ses techniques, à entraîner l’esprit à se focaliser sur ses sensations, sur l’instant présent. Cette activité cérébrale de focalisation, d’attention, procure un bien-être corporel mais aussi et surtout qu’elle transforme notre cerveau.

Lors de la pratique d’un exercice de sophrologie, le cerveau traverse 4 phases repérables par l’activation de 4 circuits neuronaux différents liés à l’attention. La répétition de ce cycle lors d’exercices de sophrologie modifie l’état de conscience de l’individu et déclenche un sentiment de bien-être.

Les séances de sophrologie apportent des bénéfices cognitifs dans la vie quotidienne, permet de disposer pleinement de ses ressources attentionnelles et de se détacher des émotions désagréables. La sophrologie permet également de moduler l’intensité des sensations. En effet, le thalamus a pour fonction de transmettre les informations sensitives entre le corps et le cortex somato-sensoriel. Le thalamus produit des impulsions électriques appelées Ondes Alpha qui modulent la sensation. Lorsque l’esprit se concentre sur une partie du corps, les ondes Alpha diminuent sur la zone correspondante du cortex ce qui va naturellement augmenter la sensation. Au même instant, dans le reste du corps, les ondes Alpha augmentent et les sensations baissent.

Les divers bénéfices de la pratique de la sophrologie :

Contrôler le flux de ses pensées (en particulier les pensées négatives),

Développer son écoute du corps, la conscience de soi,

Se détacher, lâcher prise,

Mieux gérer ses émotions.

Petit exercice de respiration facile

Debout, posez la main sur le ventre. Inspirez en comptant mentalement jusqu’à 4 et sentez l’abdomen qui se gonfle puis soufflez par la bouche en comptant jusqu’à 6. Reprenez inspirez et comptez jusqu’à 4 et expirez sur 6 secondes….

Cette respiration abdominale avec une expiration plus longue aide à détendre le mental.